Pompier

 

Quand je serai grand, je serai pompier.

 

J’y pense à tout va, à tout vent, sans arrêt

Ma passion à moi, c’est aider.

Et peu m’importe que le métier

Ne rime pas avec sécurité,

Mon uniforme me servira de bouclier.

A bord de mon camion rouge, j’aiderai

Les femmes, les hommes, jeunes ou âgés,

Rien ne pourra m’arrêter.

J’irai en intervention, le torse bombé,

A la rescousse des bras cassés et des chevilles foulées.

Je mettrai mon énergie à profit et

A chaque fois que quelqu'un sera en difficulté

Je serai là pour le soigner, l’abriter et le réconforter.

 

Quand je serai grand, je serai pompier.

 

Tout seul ou en duo

J’irai sauver des vies quitte à me sacrifier

Et à risquer ma peau.

Rien que d’y penser j’en ai des frissons dans le dos,

Ça bouste mon égo

Et je me dresse déjà l’étoffe d’un héros.

Je me sentirai fort, je me sentirai beau,

Tous les jours ce sera nouveau

Et je serai fier de mon boulot.

Et si un jour, on me dit : « T’en fais trop ! »

Je répondrai : «  C’est pas mon style d’être au repos. ».

 

Quand je serai grand, je serai pompier.

 

Je m’occuperai des alcooliques, narcoleptiques, épileptiques, désorientés,

Anorexiques, fanatiques, hystériques ou bien drogués.

Je saurai rester pragmatique

Et je ne cèderai pas à la panique.

J’échapperai aux brûlures,

Mon casque sera mon armure,

J’aurai une fière allure,

Et je ferai tout pour que ça dure.

Je serai confronté à l’inquiétude

De ne jamais prendre d’habitudes,

Alors je prendrai de l’altitude,

Pour retrouver ma quiétude.

 

Quand je serai grand, je serai pompier.

 

Ça ne sera pas facile mais je m’accrocherai,

Pour faire ce métier auquel j’ai si souvent rêvé.

Après ma carrière idéale,

Je finirai général quatre étoiles.

Je me rappellerai de toutes mes peurs,

Que m’ont procuré ces années

Et j’aurai connu le bonheur.

 

Exceptionnellement je partirai en mission

Un incendie

Et sans hésitation,

J’irai y risquer ma vie.

Ce sera dur, ce sera long,

Et j’y perdrai mon âme.

Pour beaucoup se sera un drame,

De m’être fait consumer par les flammes,

 

Mais pour moi se sera un honneur,

D’avoir passé mes dernières heures

A avoir été grand, à avoir été pompier.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Contact : + 33 07 60 45 45 86 © Thagae

Appel

Email

Plan d'accès