SIDA

S comme syndrome,
une maladie fantôme
qui s'attaque à nos atomes,
nous laissant des hématomes
comme l'un de ses nombreux symptômes.


I comme immunitaire,
des cellules élémentaires,
issues d'une chaîne héréditaire,
qui sont rudimentaires
contre les virus qui nous altèrent.


D comme déficient,
synonyme d'absent,

d'inexistant, de néant,
un système de défense insuffisant,
qui est pour tous handicapant.


A comme acquise, active,
mais plus vraiment réactive,
une maladie collective
survenue lors d'une phase affective,
avérée évolutive, elle sera destructive.


Syndrome d'Imuno Déficience Acquise,
une maladie qui nous exclue,
et pourtant à l 'oeil nu
elle n'est pas visible
elle nous rend accessible.


D'abord, on produit des anticorps,
pour être plus fort,
mais on se sent vulnérable,
alors, on fournit une batterie de tests,
et là on comprend qu'on est coupable,
on se déteste ;
On n'a pas mis de préservatif,
croyant qu'il était facultatif.


C'était il y a 8 semaines
lors d'une nuit d'amour à la fin incertaine.
Ensemble, ils papotent, se tripotent, chipotent
et tant bien que mal, s'évadent,
pensant avoir gagné le jackpot.


Alors que leur union,
lors d'un échange banal,
en a fait tomber un malade.
Ils voulaient partager leurs émotions,
Il se sont transmis un poison.


Ensuite, ils sont proies à une primo-infection,
et se posent tout un tas de questions,
ils se sentent seuls alors qu'ils sont 40 millions.
A partir de là leur destin choisira,
ils guériront une première fois,
certains plus solides vivront,
mais d'autres plus faibles subiront
chaque maladie opportuniste,
et leur rémission ne sera qu'illusion
face aux médecins pessimistes.


Il y a bien les lymphocytes cytotoxiques,
détruisant les cellules infectées,
qui leur seront administrées,
mais pour ajouter du tragique
à cette histoire métaphysique,
les sidéens se trouveront enfermés,
dans une spirale endiablée.


Alors en attendant un vaccin,
prenons notre mal en patience,
mais pour que cela finisse bien,
un mot d'ordre : vigilance.


Mieux vaut prévenir, lorsqu'on ne peut pas guérir.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Contact : + 33 07 60 45 45 86 © Thagae

Appel

Email

Plan d'accès